What's up in Death Line City?


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une fille, un cheval fou et un éleveur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Kushter
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 03/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
2/40  (2/40)
Expérience:
9/14  (9/14)

MessageSujet: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 0:23

Enfin arrivés! Nasty semblait avoir du mal à avancer à présent, les sabots probablement endoloris par la trotte dans la terre bien chaude. Quant à Megan, elle en avait tout simplement ras le chapeau de voyager, et elle n'était pas fâchée d'être revenue à la civilisation; et qui plus est, dans sa région natale. presque 5 ans après son départ d'ici, cela lui faisait tout drôle de reconnaitre jusqu'aux courbes du paysage à l'horizon, voire même certains rochers qui n'avaient évidemment pas changé de place en son absence.
Le ranch n'avait pas changé non-plus, il était exactement identiques aux souvenirs qu'en avait gardé Meg'. Elle se souvenait même de certaines bêtes que l'éleveur avait en affection, peut-être les avait-il encore ici. Mais c'était moyennement probable finalement, cet homme faisant le plus grand commerce de chevaux de la ville, il n'était pas omis qu'il ait dû vendre ses plus belles montures.

Qu'importe, Meg' posa pied à terre, et invita Nasty à la suivre dans le ranch, en le tenant par la corde, précisément celle qui n'avait pas quitté son encolure, depuis sa capture. Et tout de go, l'aventurière se dirigea vers l'imposant homme qui semblait être en train de surveiller le dressage d'une bête par une autre personne. Il n'avait pas l'air d'avoir changé, vu de dos, le bonhomme Hokes. Megan se rapprocha en souriant, et annonça son arrivée d'une voix haute et assurée; après tout, elle avait grandi ici!

"Bonjour Alban."

Simple, comme bonjour, mais même si elle était heureuse de le voir, elle n'allait pas en sauter de joie non-plus. La jeune fille avait en effet appris, au cours de son périple, à canaliser ses émotions. C'est donc simplement avec un sourire tout simple mais sincère et franc qu'elle continua à se rapprocher vers l'éleveur, tout en continuant:

"Ça fait un bail! Alors, les affaires?"

Toujours simple, rapide et direct. A quoi bon lambiner? Surtout que malgré sa sympathie, Hokes n'était pas homme à divaguer des heures sur la pluie et le bon temps, on oubliera donc les niaiseries habituelles. L'essentiel avait été dit et fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Mr.Hokes
Farmer
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 0:40

Le vieux farmer était dans sa grange lorsqu'une voix féminine retentit derrière lui, le faisant sursauter.

"Bonjour Alban."

Le farmer se retourna et dévisagea la jeune femme qui lui faisait face. Il mit un petit moment à la reconnaitre avant de comprendre qu'il s'agissait de la jeune Kushter, qui avait quittée la ville quelques années auparavant.


"Ça fait un bail! Alors, les affaires?"

La mine du vieil se renfrogna quelques peu.

"Mal... Ces saloperies de bestioles me tueront. en plus de ruiner mon cheptel, elles ruinent mon cœur... Je ne m'occupe plus que de quelques bêtes intéressantes, pour le reste c'est Franck qui s'en occupe."

La farmer fit un geste de la tête pour montrer le jeune cowboy qui était visiblement pris dans un combat colossal avec un Yorkshire.

"Cet idiot n'est même pas capable de dresser le chien-chien d'une vieille de la ville!"

Il s'approcha du cheval de Megan, passant les doigts sur la corde qu'il avait autour du coup.

"C'est un bel animal que tu as là Megan, mais ce collier ne lui va vraiment pas."


Les yeux du vieux se plissèrent et sa bouche dessina un léger sourire. D'un geste vif il enleva la corde du cou du cheval et le saisit par un mord d'une main ferme et déterminée il tira le cheval vers un enclos à l'extérieur.
Bizarrement, Nasty ne montra aucune résistance comparable à celle rencontrée par Megan.

Le farmer s'arrêta près d'un bac d'avoine et dirigea les naseaux de Nasty en plein dedans.

"Ca c'est tout pour toi si t'es gentille avec moi" dit il en tapotant l'encolure du cheval "Je voulais dire gentil" repris le farmer après vérification.

"Mais, dis moi, qu'à tu fais de Jess'?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Kushter
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 03/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
2/40  (2/40)
Expérience:
9/14  (9/14)

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 0:58

Effectivement, le garçon de ferme n'avait pas l'air très convaincant avec cet animal qui lui donnait de fil barbelé à retordre! Il faut dire qu'il était difficile d'égaler Hokes lui-même en matière de dressage animalier. Cet homme avait un don, et il aurait pu s'appeler Philip, autrement dit 'celui qui est aimé des chevaux'.

"Personne n'a ton talent, il faut dire."

Ajouta-t'elle donc avec un sourire en coin, tandis qu'elle le suivait ainsi que Nasty, qui quant à lui, semblait bien heureux du repas qu'on lui offrait gracieusement. Tu parles, manger et boire il savait faire, c'était le reste qui était d'une autre difficulté avec l'animal.

"Je l'ai attrapé à 2 heures de trot d'ici, dans un petit sous-bois à l'est. Un appa' bien sauvage, je te le garantis, si tu savais le nombre de miles qu'il a passé à me traîner dans la terre par cette ficelle! C'est un dur à cuire, et il s'appelle Nasty."

Megan caressa le dos de la bête qui se remplissait la panse, à mes frais ajouta-t'elle mentalement. Heureusement qu'elle connaissait la maison pour y avoir autrefois acheté Jessica. En parlant d'elle, la malheureuse...

"Elle était bien fatiguée après ces 5 années de voyage... Elle s'est cassée la patte avant gauche en l'y foutant dans un terrier, j'ai dû l'abattre... Pauvre bête..."


C'était triste, et cela pouvait paraître inhumain de finir un cheval. Mais Hokes connaissait la règle du jeu: un cheval qui se casse une patte ne courra plus, et ce sort était, selon l'éthique, le meilleur que l'on pouvait leur offrir. Certes, Megan s'y était attachée, mais cela restait une monture, un animal utilitaire et dans ce sens, quand c'est fini, et bien c'est fini; pas de sentimentalisme là dedans.
Tandis qu'elle dé-sellait Nasty, Meg' expliqua:

"Il faudrait que tu me le ferres, et que tu lui apprennes à supporter le harnais. J'ai commencé son débourrage pour la selle, mais il est plutôt farouche dans l'ensemble, pour se laisser monter docilement. Si tu pouvais aussi lui apprendre à reconnaitre les mots 'avance', 'plus vite' et 'hurry up', respectivement utilisé pour le pas, le trot et le galop, ça serait d'autant mieux. Il ne sait pas encore comment s'arrêter par contre."

La jeune fille posa la selle complète et le tapis sur une poutre basse prévue à cet effet, et reprit son fusil qu'elle posa verticalement contre la même poutre. Puis, se retournant et fixant dans les yeux l'éleveur, elle lui demanda, tout de go:

"Quel prix tu me ferais, pour tout ça?"

Pas un sourire cette fois, une expression normale, ni souriante ni triste. Les affaires, ça implique aussi peu de sentimentalisme, dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Mr.Hokes
Farmer
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 1:12

La jeune femme exposa à Hokes sa requête. Il fallait donc que Nasty soit capable de faire la différence entre le pas, le trot et le galop, jusque là rien d'anormal... Megan ayant commencée à l'habituer à la selle, la fin du dressage serait on ne peut plus simple.

Hokes savait que Megan n'était pas forcément une dresseuse dans l'âme mais qu'elle savait faire preuve de patience quand il le fallait.

"Dommage pour Jess' ajouta le farmer en secouant la tête
"C'était une brave bête, je me souviens encore de sa mère. Mais une patte cassée reste une patte cassée. Tu as fais le bon choix je pense! assura le vieil éleveur.

"Quel prix tu me ferais, pour tout ça?" demanda Megan, parlant du dressage de son nouvel ami.

Hokes se gratta la barbe, comme à son habitude. Il n'aimait pas vraiment parler prix mais cela faisait parti de son boulot. Il déclara alors :

"45$, comme d'habitude. Je pense que deux heures sont suffisantes."
Il savait très bien que la jeune fille n'allait pas en rester là. De plus 5années loin de la ville sa vide la bourse! Il s'empressa d'ajouter :
"Les temps sont durs pour moi tu comprends? Si cela me prend un peu plus de deux heures je ne te le compterais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Kushter
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 03/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
2/40  (2/40)
Expérience:
9/14  (9/14)

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 1:30

45$ seulement? Bon ok, Megan avait pigé: ce brave bougre avait déjà oublié qu'elle lui avait parlé des fers, il avait visiblement mis de côté cet élément. Tant mieux, d'un côté, ça lui permettrait de retomber sur ses jambes et d'amortir la note.

"Je t'en offre 60... Avec le ferrage."

Etait-ce dû à ces dernières années passées à enquêter, elle l'ignorait; mais Megan avait acquis une assez bonne mémoire de long terme, et elle se rappelait du prix qu'elle avait payé pour les fers de Jess', à l'époque. Cet élément fort utile lui permit de calculer son offre en fonction du prix approximatif de ce service. Ok, elle s'octroyait tout de même une réduction de 50 pour cent sur le ferrage, mais... Il pouvait bien lui faire cette fleur, non? Chacun y trouverait ainsi son compte.

"Il me faudra repasser dans quelques temps, de toute manière, pour continuer le dressage, considère que tu vas te faire 10 fois plus d'argent au bas mot, à long terme, si on s'accorde sur les prix bien entendu."


Arguer qu'elle reviendrait (ce qui était vrai!), c'était un excellent argument pour inciter l'éleveur à lui accorder une remise sur le tarif. Et puis, elle le connaissait, le bougre, tout comme il la connaissait. Il l'avait vu gambader en layettes il y a de cela des années, alors autant dire que s'il refusait d'accéder à sa demande, ce serait dommageable pour leurs affaires communes, c'était une évidence. Mais le connaissant...

"Marché conclu?"

Demanda enfin la jeune femme, en tendant sa main droite gantée, paume en l'air. Elle était plutôt confiante, pour l'affaire. Bien qu'elle ne laissa rien paraître de sa confiance, comme une vraie joueuse de poker; pourtant elle n'y avait jamais joué qu'une seule fois, par curiosité, et pour apprendre les règles, au cas où... Mais le bluff, et le visage de marbre, ça, elle savait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Mr.Hokes
Farmer
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 1:39

En plus du cœur le vieux farmer avait la mémoire qui flanchait! Il avait déjà oublié qu'il devait ferrer la bête, et le pire dans tout ça c'est qu'il n'avait de cesse de fixer les sabots du cheval depuis le début de la conversation.

60$, cela restait honnête pour le vieux fermier. Et puis il savait bien que la petite reviendrai le voir. Pour les simples et bonnes raisons qu'ils se connaissaient mais aussi parce qu'il était l'un des meilleurs de la région pour ne pas dire LE meilleur.

"Va pour 60$... fripouille, t'as pas perdu le Nord toi hein? dit Alban un brin amusé par l'attitude la fille.

Il attrapa sa main et la serra en ajoutant :

"Pour l'avoine c'est pour moi... De toute façon j'imagine bien que tu comptais pas me régler ce que tu m'avais pas demandé hein?

Il pinça alors la joue de Megan, comme on pince la joue d'un enfant. Il tira ensuite Nasty par son mords pour l'entraîner à nouveau à l'intérieur afin de le ferrer (pour ne pas oublier!!!)

"Tu repasses le prendre ce soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Kushter
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 03/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
2/40  (2/40)
Expérience:
9/14  (9/14)

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 2:48

"Mon sens de l'orientation s'est un peu amélioré, ouaip."

Lança-t'elle avec un sourire en coin, après la remarque sur le nord, une belle perche que lui avait tendu Alban. Affaire conclue en tout cas, pour le plus grand plaisir de Megan.

"Oh, c'est un luxe pour Nasty, je suis pas sûre qu'il le mérite... Donc non, je n'aurai pas payé, comme ça, ça reste un cadeau de toi à lui."


Ajouta par la suite la jeune femme, en donnant une légère claque amicale sur la croupe de sa monture. Pas trop forte, dès fois qu'il pète un plomb, ce canasson...

"On fais comme ça, ça marche. Merci, Alban."


Meg' récupéra une bonne partie de ses affaires, dont son porte-dollars comme elle aimait à le nommer, et en extrait les 60$ qu'elle remit directement à Hokes. Au moins c'était fait et elle ne prenait ainsi pas de risque qu'il change d'avis. Bien qu'il ait donné sa parole en lui serrant la main, Megan avait appris à se méfier de tout le monde, pendant son périple. Après s'être faite arnaquer, elle s'était en effet jurée qu'on ne l'y reprendrait pas à deux fois.
Le paiement effectué, la jeune fille remballa sa monnaie, et emporta quelques affaires ainsi que son cher fusil qui la suivait partout. Elle comptait à présent aller casser la croute chez Joe, puisque Nasty était déjà à table, lui.

"A ce soir, les gars."

Un pluriel, car elle s'était adressée à la fois à Alban et à cette mule de Nasty. D'un côté, il lui tardait de le revoir avec un peu plus d'intelligence, l'animal, car sans doute que Hokes parviendrait à en faire quelque chose d'un peu plus obéissant et dirigeable. Ce n'était pas du luxe, ça, pensa-t'elle en souriant tandis qu'elle quittait le ranch. Elle passa même devant le fameux chien méchant, qui jappa pour la saluer car l'ayant probablement reconnue. Megan s'arrêta quelques instants pour le caresser, puis repartit rapidement vers la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Mr.Hokes
Farmer
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   Jeu 7 Aoû - 3:02

Hokes s'assit sur une enclume après avoir attaché le cheval non loin de là. Le farmer roula une cigarette en regardant le jeune fille s'éloigner. Lorsque Megan se pencha pour caresser le york, SANS SE FAIRE MORDRE, Alban ne put s'empêcher de hurler à travers l'étable :

"Tu vois Franck?! Elle, elle s'est pas faite bouffer par ce bout de viande!!

La jeune fille s'en alla, laissant Alban Hokes exprimer tout son art sur Nasty

[HRP]
Terminé, tu peux reposter ici ou ouvrir un autre sujet pour récupérer Nasty.
-60$
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fille, un cheval fou et un éleveur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fille, un cheval fou et un éleveur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lissandre Nóirín, humaine [Esmelda Kohan] EN ATTENTE
» Touche à ma fille, je t'arrache les dents [PV Maestro]
» Bug quetes cheval + Skitty
» Un murmure pour nous lier [PV Keziah - Le Cheval]
» Aelyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What's up in Death Line City? :: L'extérieur :: Green Valley :: Le ranch de Hokes-
Sauter vers: