What's up in Death Line City?


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jack O'Connell

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Connell
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 28
Date d'inscription : 08/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
1/40  (1/40)
Expérience:
1/9  (1/9)

MessageSujet: Jack O'Connell   Ven 8 Aoû - 0:17

Nom : O'Connell
Prénom : Jack
Sexe : Masculin
Orientation : Superstitieux


Caractéristiques physiques
Force : 3
Endurance : 5
Rapidité : 5
Agilité : 5
Esprit : 8
Charisme : 5


Les 5 compétences fortes :
Fusils - 8
Orientation - 6
Pistage - 6
Pièges sophistiqués - 6
Plantes - 6

Les 10 compétences neutres :
Armes blanches - 4
Marchandage - 4
Pièges basiques - 2
Pistolets - 2
Séduction - 2
Acrobatie - 2
Commandement - 1
Natation - 1
Escalade - 0
Equitation - 0

Les 5 compétences faibles :
Premiers Secours - 0
Explosifs - 0
Confiance - 0
Corps à Corps - 0
Tir à l'arc/Armes de Jet - 0

Compétences superstitieux :
Magie Blanche : 4
Magie Noire : 6
Magie Rouge : 0
Instruments religieux : 0

Equipement :
Jack porte une toque en fourrure & cuir, une tunique en cuir & fourrure, un pantalon en fourrure & cuir , des bottes en cuir & fourrure, une ceinture en cuir, et un sac à dos en cuir(, et non, il n'est pas SM). A part ça, il est roux, avec les yeux verts et son visage est constellé de taches de rousseur.

Les 300$
Couteau - 3$
Matériel de Camping - 50$
Corde (50m) - 5$
Piège à Loup - 40$
Winchester (chargée) - 85$
142 cartouches de fusils - 9$
Volcanic (chargé) - 30$
Volcanic (chargé) - 30$
84 balles de pistolet - 4$
Lanterne - 15$
Huile pour lanterne (2L) - 1$
Allumettes (40) - 1$

Reste : 29$

Signe(s) particulier(s)
Quelques cicatrices dûes à son métier, et une manie de toujours frotter son pouce contre son index pour chasser le mauvais sort.

Histoire du personnage :

Jack O'Connell est né et a passé une partie de son enfance à Death Line City. Ses parents, William et Mary O'Connell, d'origine irlandaise tous deux mais nés à Line City, tenaient le bureau de poste et s'occupaient de gérer les diligences, en accord avec Hanks. Tout petit, il était déjà solitaire, même si ça ne l'empêchait pas d'aller jouer au shérif et aux desesperados avec les autres mômes de son âge. Rouquin, les yeux d'un vert profond, le visage constellé de taches de rousseur, il passa une vie paisible et agréable jusqu'à ses 9 ans. Cet à cet âge-là que le drame eu lieu. Son père accompagnait Hanks pour protéger la diligence, car ils devaient transporter une quantité conséquente d'argent pour la banque, Mary, sa mère, étant restée s'occuper du bureau de poste et de son fils. Leur voyage devait durer deux jours, et, à l'aune du troisième jour, la diligence arriva enfin. Tout heureux de retrouver son père, Jack courru vers Hanks, qui avait posé pied à terre, des bandages autour du bras droit, et le chapeau troué. Il ne s'en formalisa guère, même quand il vit la tête attristée du bonhomme qu'il connaissait bien. Ce dernier alla trouver sa mère, tandis que le petit rouquin se demandait où diable pouvait bien être son père. Curieux, il suivit en cachette le cocher, et se posta sous la fenêtre pour espionner la conversation entre les deux adultes.

"Oh, bonjour Hanks! Le voyage s'est bien passé? Où est Bill?" demanda la mère du jeune garçon à l'employé. Ce dernier retira son chapeau et n'osa la regarder en face quand il prononça des paroles qui allaient changer leurs vies à tous.
"Mary... Je suis désolé. Il va falloir être forte... Le convoi a été attaqué par les Indiens et des Desesperados... Bill... a été héroïque... Mais nous n'avons rien pu faire... J'ai ramené sa dépouille dans la diligence, histoire de lui donner une sépulture décente..."

Mary, rouquine à la peau laiteuse et aux longs cheveux qui faisaient sa fierté, crut tout d'abord à une blague, s'attendant à voir son mari sortir la tête par l'entrebaillement de la porte et lui lancer un "Coucou!" blagueur. Mais lorsqu'elle regarda Hanks en détail, ses bandages, ses façons de faire, elle comprit. Et Jack, lui aussi, avait compris. Il n'osa pas aller voir dans la diligence ce qui attirait tant les mouches, refusait de voir la vérité en face. Il entra donc en fracas, voyant sa mère en pleurs dans les bras de Hanks, qui essayait désespérément de la consoler.

"C'est pas vrai! C'est pas vrai c'est pas vrai c'est pas vrai!" cria-t-il. "Mon papa il est pas mort! C'est pas vrai! C'est le meilleur papa du monde! Il peut pas! Tu mens! c'est pas vrai!"
"Ecoute, mon bonhomme..." hasarda Hanks.
"NON, JE N'ECOUTERAI RIEN DU TOUT!" hurla-t-il. "T'ES QU'UN MENTEUR! UN MENTEUR, C'EST PAS VRAI!!!"

Sa mère s'assit, en larmes. Jack détestait la voir ainsi.

"C'EST TA FAUTE SI MAMAN ELLE PLEURE! TU MENS! C'EST PAS VRAI!"
"Mon chéri, vient voir..." lui dit doucement sa mère, entre deux sanglots. "Hanks ne mens pas. Hanks ne mens jamais... Bill... Ton papa... Est... Est..." Elle n'arriva pas à prononcer le mot fatidique et éclata en sanglot.

Incapable d'accepter la vérité, il s'enfuit, et alla dans la cabane des mômes, perchée dans un arbre et accessible par une échelle, pour pleurer tout son saoûl et se défouler sur tout ce qui lui passait à portée. Aucun autre enfant ne vint lui demander ce qui se passait, pour la simple et bonne raison que la plupart dormaient encore.
Sa vie n'a plus jamais été la même après. Sa mère, d'ordinaire si joyeuse et prenant très soin de ses cheveux, était morne et triste, même si la plupart des habitants du village essayait de faire quelque chose pour lui remonter le moral, et surtout, ce qui choquait le plus Jack, elle s'était coupée les cheveux. Eux qui, d'ordinaire arrivaient en bas de son dos ne dépassaient pas ses épaules. Et elle n'en prenait pas plus de soin que d'habitude.
Jack, pour sa part, ne jouait plus avec les autres enfants et dépérissait à vue d'oeil. Un beau jour, sa mère vint le voir et lui dit qu'il serait préférable pour lui qu'il aille chez la soeur de sa mère, sa grand-tante, donc, à New Line City, y habiter quelques temps. Jack opposa une farouche résistance, bien décidé à rester avec sa mère jusqu'au bout, mais ne put rien faire face à la détermination d'une MacMahon, son nom de jeune fille. Il se résolut donc à partir avec Hanks, un beau matin, quittant la ville de son enfance. Il n'y retournerait que bien des années plus tard.
Les quelques années qui suivirent son exil furent sans histoire, puis, arrivé à l'âge de 14 ans, Julie MacMahon, sa grand-tante, décréta qu'il était temps pour lui d'apprendre des petits secrets de famille, qui se transmettent de génération en génération. Dans la ville, on la considérait un peu comme la "Sorcière" (c'était d'ailleurs son nom officieux, murmuré à voix basse des fois qu'on l'entende), très mal vue par le prêtre local, un certain Stanley Ulrich. Elle lui fit découvrir qu'il avait un don spécial. Il était magnétiseur, tout comme elle. Et il était doué, fallait bien le dire, pour un gosse de son âge. Mais comme elle le lui avait dit un jour :
"Toute chose possède son contraire. Le jour et la nuit. L'homme et la bête. La magie blanche et la magie noire. Et les contraires se livrent un duel sans fin." Ce à quoi Jack répondit :
"Et si, pour une fois, ils s'alliaient?" Sa grand-tante eut un sourire.
"Le rituel de dédication à la magie noire est éprouvant, mon garçon. Tu risques d'y laisser la peau, surtout après avoir passé le rituel de dédication à la magie blanche. Tu es conscient des risques que cela implique?"
"Je m'en fiche. Je veux quand même le faire."
"Bien, mais assumes tes responsabilités. Tu as 14 ans, et tu es en passe de devenir un homme. Es-tu prêt à mettre en péril ton futur et à rendre triste, une seconde fois, ta mère?"
Jack réfléchit un instant, avant de dire qu'il serait assez fort pour pouvoir tout endurer. Sa grand-tante le regarda avec un petit sourire. Décidément, ce garçon était plein d'avenir, dans la magie! Car la volonté est une des bases de la magie. Et la foi peut soulever des montagnes. Elle opéra donc le rituel de dédication à la magie noire, dont Jack en ressortit vivant, mais non moins malade. Il dût rester alité pendant plusieurs jours, la maladie étant d'origine magique, il fallait un excellent magnétiseur, très puissant, pour faire en sorte de la guérir. Et il n'y avait personne de cet acabit dans les environs. Jack passa donc une bonne dizaine de jours à délirer à cause de la fièvre, puis finalement se rétablit petit à petit, et commença à étudier la magie noire avec unne soif d'apprendre démesurée. Les années passèrent encore et encore, jusqu'aux 20 ans de Jack. Il avait commencé à travailler, dans le General Store de Line City, en parrallèle de ses études, jusqu'à ce qu'un jour, IL fit son apparition. Samuel William Cook, dit Bill le Trappeur. Le meilleur trappeur de tout l'ouest des Etats-Unis passait par Line city, et amenait avec lui une cargaison de fourrure assez incroyable. Lui-même et son cheval croulaient sous le poids des peaux d'ours, de bison, et de daim chassés par ses soins. Et il devait les vendre dans le General Store où travaillait Jack. Il resta quelques jours à Line City, ce qui permit aux deux hommes de développer de forts liens d'amitié. Le jour du départ de Bill, Jack lui demanda s'il pouvait venir avec lui, ce que Samuel accepta volontiers. Durant 10 ans, il lui apprit le métier de trappeur avec le légendaire Bill Cook, avec qui il avait noué de forts liens d'amitié, jusqu'à ce qu'un jour, en revenant dans une ville au nord de Death Line City après quatre mois de chasse, il n'apprenne que, depuis 6 ans, sa ville était attaquée par des créatures étranges chaque nuit. On parlait de l'Oeuvre du Malin.
Jack décida alors de quitter Bill, qui se faisait déjà bien vieux et qui prévoyait à court terme de s'installer dans une ville charmante, et retourna à Death Line City. Seul, et à pied.
Ce qu'il ne savait pas encore, c'est que sa mère avait été tuée par les Choses qui attaquaient la ville régulièrement, et que ce qu'il risquait de voir allait changer sa vie toute entière.


Dernière édition par Jack O'Connell le Dim 10 Aoû - 20:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamlandnext.darkbb.com
Narrateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Réputation: Admiré(e)
Niveau:
999/999  (999/999)
Expérience:
999999/999999  (999999/999999)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Ven 8 Aoû - 15:37

Ok, c'est bon pour les stats mais pour l'équipement tu es à 311$ merci de vérifier tout çà Wink

Sinon il ne manque plus que ton histoire et c'est bon Smile

Bienvenue parmi nous ancien Dark Frontieriste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack O'Connell
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 28
Date d'inscription : 08/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
1/40  (1/40)
Expérience:
1/9  (1/9)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Dim 10 Aoû - 17:59

Voilà, histoire terminée, j'ai viré un piège à loup dans l'équipement, et mon avatar changera d'ici peu pour correspondre à ma description!
*En attente de validation*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamlandnext.darkbb.com
Narrateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Réputation: Admiré(e)
Niveau:
999/999  (999/999)
Expérience:
999999/999999  (999999/999999)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Dim 10 Aoû - 19:37

Très bon au niveau de l'histoire, j'aime beaucoup. J'ai quelques peu modifié ton équipement dans ta feuille de perso (84balles de pistolets pour 2$... affraid )

Sinon c'est bon pour moi. Dès que Matthew ou Megan aura validé ta fiche on archivera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack O'Connell
Habitant de Death Line City
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 28
Date d'inscription : 08/08/2008

Feuille de personnage
Réputation: Neutre
Niveau:
1/40  (1/40)
Expérience:
1/9  (1/9)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Dim 10 Aoû - 20:27

Autant pour moi, je me suis trompé au niveau des prix, j'avais oublié de rajouter 2$. Tu peux donc me mettre mes 100 balles de pistolet dans la fiche de perso (j'ai mit 84 parce que les deux volcanics sont chargés, c'est manière de dire 100 donc), je vais rajouter les 2$ manquant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamlandnext.darkbb.com
Narrateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Réputation: Admiré(e)
Niveau:
999/999  (999/999)
Expérience:
999999/999999  (999999/999999)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Dim 10 Aoû - 20:28

Ok sa marche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Taylor
Admin
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
Réputation: Détesté(e)
Niveau:
1/40  (1/40)
Expérience:
1/9  (1/9)

MessageSujet: Re: Jack O'Connell   Dim 10 Aoû - 20:36

Ok ok c'est bon pour moi aussi, tu peux commencer à jouer sur Death Line City...

Y'a juste un petit détail que j'ai remarqué, tu fais assez souvent des fautes d'orthographe, c'est pas très très grave, mais ça serait cool d'y faire attention. Merci d'avance.

Sur ce j'te souhaite la bienvenue, et bon jeu à toi!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlinecity.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack O'Connell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack O'Connell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M/PRIS) JACK O'CONNELL
» (H) JACK O'CONNELL ? elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» (M/PRIS) JACK O'CONNELL
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What's up in Death Line City? :: Règles et administration :: Fiches de personnages :: Fiches de personnages validées-
Sauter vers: